Select Page

Aventure Simone !

Aventure Simone !

Il y a un tout petit peu plus d’un an, le 11 mai 2017, le concept store En Voiture Simone venait au monde. C’est là, au 25 rue Brauhauban que le bébé de Céline et Nicolas a poussé ses premiers cris et esquissé ses premiers sourires. Très vite, la rumeur s’est répandue au sujet de la beauté de cette gamine. Les Bigourdans se rendent donc en masse à son chevet. Aujourd’hui encore, le succès de Simone ne cesse d’attirer les foules. Pour comprendre le phénomène, en voiture !

Conçue dans la camionnette ou sur le comptoir ?

« L’idée d’avoir Simone est née de l’envie commune d’un nouveau challenge, confesse Nicolas Estela. On se trouvait un peu plan plan tous les deux », explique-t-il en évoquant Céline, sa chère et tendre. « On l’a faite un peu sur un coup de tête, sur le comptoir de la cuisine », raconte alors cette dernière. Mais le papa n’est pas d’accord… selon lui c’est à l’arrière de leur camionnette Citroën qu’elle a été conçue. Peu importe l’endroit, ça a marché ! « Comme tout nouveau parent, on a hésité pour le prénom ». Raoul ? Émile ? Auguste ? Ce fut finalement Simone.

« Elle a toujours de drôles d’idées »

Elle a son caractère, la petite Simone : « Elle en veut toujours plus… Et toujours de la nouveauté. Tous les jours elle nous dégote des trucs, on sait pas d’où ça sort, on n’a jamais vu ça ici nous ! Tiens l’autre fois elle a été nous chercher des culottes made in France. Le Slip Français ça s’appelle ! Elle a aussi récupéré des valises pour écouter les vieux vinyles et même des jeux pour picoler à l’apéro. Comme si on avait besoin de ça ! Mais bon, elle nous rend tellement fiers qu’on a tendance a lui passer beaucoup de choses ».

Mais pourquoi autant de monde souhaite la voir cette Simone ? Parce qu’elle a séduit tout de suite, tout simplement. Faut dire qu’elle est sacrément sympa la pitchoune : « Assez vite, on s’est rendu compte qu’elle avait du potentiel, même si elle a encore besoin d’être guidée, elle sait où elle veut aller ».

Bon, ils commencent à être agaçants Céline et Nico, avec leur fille parfaite là ! Il y a bien quelques détails qui clochent, non ? « On peut dire qu’elle ne manque pas de personnalité… mais c’est pas pour nous déplaire ! Ses résultats envoient du petit bois… Elle démarre sur les chapeaux de roues ! On aimerait vraiment que Simone devienne la pote de tous les Tarbais et qu’elle continue d’avoir de bonnes idées. On lui souhaite de bien grandir, toujours se réinventer et toujours surprendre ».

Les 400 coups avec Yvette

Pour innover et étonner, Simone a une qualité indéniable : elle est barrée. « On aime bien quand elle délire, quand elle part en vrille ». Ouf, Céline et Nicolas ne comptent pas l’amener chez un psy ou à Lannemezan. Il va pourtant falloir que ses parents surveillent ses fréquentations car selon nos informations, elle traîne de plus en plus souvent avec une certaine Yvette… « Yvette ? Oui oui, on en a entendu parler ! Encore une fille légère celle-là ! Mais bon, c’est pas grave ça leur passera… ou pas ! Je crois bien quelles vont faire les 400 coups ensemble ces deux là ».

En toute logique, le mot de la fin revient à la principale intéressée : « Vous savez, c’est vrai que je ne suis pas facile et un peu tarée. Mais avec des parents pareils, j’ai fait ce que j’ai pu. Comme on dit, on ne choisit pas sa famille, pas vrai ? Mais bien sûr que je les aime ! Ils sont exigeants avec moi mais c’est normal, ils veulent que je sois quelqu’un de bien, que les gens m’aiment et que je fasse quelque chose de ma vie. Je leur promets de faire toujours de mon mieux mais surtout pas d’être sage. »

Qui est vraiment cette fameuse Simone ?

Simone des Forest, est née le 7 mars 1910 à Royan. Elle obtient son permis de conduire en 1929 à l’âge de 19 ans, faisant d’elle une des premières Françaises à l’avoir. Un an plus tard, elle court sa première épreuve sportive automobile. Elle entame ensuite une carrière, bousculant ainsi les préjugés de l’époque. Elle est aussi l’une des premières femmes à ouvrir une auto-école.

Son prénom est devenu une expression populaire française : « En voiture Simone ! », dont il existait d’abord une version plus longue : « En voiture Simone, c’est moi qui conduis, c’est toi qui klaxonnes ! ». La version courte de cette expression a été grandement popularisée par le jeu TV Interville, avec Guy Lux et Léon Zitrone.

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Yvette dans les bacs

LES AMIS D’YVETTE

#12 (sept 19) Tattoo

#11 (juin 19) Têtes de vainqueurs

#10 (juin 19) Hé toi l’ancêtre !