Select Page

L’auberge du Pic de Pan : plein la vue, plein le gosier

L’auberge du Pic de Pan : plein la vue, plein le gosier

Si comme Yvette t’es du genre avide de découverte avec la bougeotte en prime, alors ce qui va suivre ne peut que t’intéresser. Une auberge authentique en pierre où manger de la bonne bouffe à base de produits locaux ça te fait envie ? J’en étais sûr. Du coup, Yvette te donne rendez-vous à l’Auberge du Pic de Pan, perchée à 1200 mètres au dessus du plancher des vaches, surplombant Arrens Marsous et offrant une vue panoramique de dingue sur le Gabizos et le Pic du Midi d’Arrens. PANTASTIQUE !

Local, local, local

Escalade, randonnées, balades… les raisons ne manquent pas pour se rendre dans le coin et en profiter pour découvrir l’auberge du Pic de Pan. Une fois à destination, Elif et Etienne t’offrent direct un accueil des plus chaleureux. Mais comme le dit parfois notre maître à tous, Philippe Etchebest : « Gentil, c’est pas un métier ». Sur la gauche, un gîte. Sur la droite, une auberge. Tout autour, nos sublimes Pyrénées. Depuis leur arrivée en Bigorre, le couple savoure la beauté et la quiétude locale. « Nous habitions l’Eure-et-Loir il y a peu, confesse Elif. Etienne était staffeur ornemaniste (un petit coup d’internet et tu te coucheras moins bête) et moi clerc de notaire. Franchement, je pétais les plombs. On a voulu changer de vie. Etienne voulait la montagne et après quelques recherches, on est tombé ici presque par hasard. Cette affaire est venue à nous et nous avons ouvert le 16 juillet dernier ». Avant cette nouvelle vie, le site abritait un producteur pour le moins indélicat. Ce dernier vendait du canard soit disant made in Bigorre aux touristes, alors qu’il provenait de chez Netto. Oui oui. Du coup, pour Elif et Etienne, le contre-pied est total avec leur cuisine montagnarde : « Nous avons décidé de ne travailler qu’avec de petits producteurs locaux. Pour le veau et le boeuf par exemple, on bosse en bio avec la ferme Bretou à Marsous ». Au menu : truite, escargots, garbure, tourte à la viande, raclette, fromages… Yvette a testé et Yvette s’est méchamment régalée… sans se ruiner. De 6 à 10 euros pour une entrée, de 16 à 18 pour les plats et de 5 à 7 pour les desserts… comment est-ce possible avec de tels produits ? Ah d’accord, c’est toujours du Netto pas vrai ? « En travaillant avec des producteurs locaux, on ne marge pas beaucoup c’est sûr. C’est un choix. On souhaite que ce soit accessible à tous . D’ailleurs nous voulons aussi faire de l’auberge un lieu de vie culturelle. Nous avons une programmation de mai à septembre avec des concerts ou des contes. Nous sommes toujours en recherche de groupes de musique et de petites troupes de théâtre pour continuer l’animation de l’auberge ».
Comme Yvette, quand tu manges bien et que tu t’amuses, tu aimes bien siroter un peu de vin (un peu on a dit), donc pas évident de reprendre le volant. Alleluia, le Pic de Pan, c’est aussi un superbe gîte donc si tu anticipes, tu peux pioncer sur place en profitant du site pour au moins deux nuits, voire plus longtemps si affinité.

Le Pic De Pan
Auberge et Gîtes
De juillet à mi-septembre et toutes les vacances scolaires ainsi que les week-ends prolongés. Ouvert 7j/7 de préférence sur réservation le soir.
De mi-septembre à fin septembre : ouvert du jeudi au dimanche inclus.
Sur réservation tout le reste de l’année pour les fêtes, anniversaires, groupes, évènements… Le 31 mai prochain : concert du duo Willow qui livre un folk inspiré, influencé par le blues et la soul.

Infos et réservation : 05 62 97 45 35 / 06 07 45 64 21
41 route des Bordères 65400 Arrens-Marsous
lepicdepan@gmail.com

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Yvette dans les bacs

LES AMIS D’YVETTE

#14 (nov 19) Le champion était une femme

#13 (oct 19) Dupont, la joie !

#12 (sept 19) Tattoo