Select Page

Homard et fête au Mascaras

Homard et fête au Mascaras

Il existe dans notre beau département un petit village appelé Mascaras, situé tout pile entre Tarbes et Tournay. Ce village abrite une institution culinaire née il y a 23 ans grâce à Jean-Pierre Houert alias «Tachounet». Cette belle aventure gastrono-mique est aujourd’hui devenue une aventure familiale avec les enfants, Julie et Jean.

 

« À force de faire les casse-croûtes des clients, mon père a décidé de faire un restaurant », explique sonfils Jean, aujourd’hui aux fourneaux. L’identité de l’Auberge Le Mascaras est claire : du bon, du frais, du local : « Oignons et miel de Trébons, salades Remy de Lannemezan, fruits chez Dupont à Clarac, fromages d’Angélique à Ossun, pain de chez Cazaux, truites de Lau Balagnas, canard Gaillou Durdos et Moura, ou encore agneau Bargella de Campan. Tout est fait maison, même les glaces. C’est de la cuisine traditionnelle locale et de saison ». Et la viande dans tout ça ? T’inquiète paupiette, on a que du local avec de la côte à l’os, de l’entrecôte, des steaks ou des bavettes, en mode SICA et Bruno Lonca. Le restaurant propose aussi un menu pour deux qui fait fureur : « Homard et côte de bœuf, avec le homard péché juste devant le client ». D’ailleurs, le Mascaras fait également la part belle aux poissons, ce que confirme Julie : « On propose des chipirons frais, de l’aïoli ou du tataki de thon ». Chez Tachounet, ancien joueur de rugby, il y a aussi le côté bar, bien connu des sportifs locaux adeptes des 3e mi-temps et des repas de groupe : « Ici, on vient chercher de la convivialité,explique Jean-Pierre. On vient pour l’apéro, on passe à côté pour manger et on revient côté bar pour le diges-tif ». En terrasse l’été, au coin du feu l’hiver, le Petit Futé 2020 ne s’y est pas trompé. Comme toujours, Yvette a testé tout ça et autant vous dire qu’elle est repartie avec la peau du ventre bien tendue et le sourire jusqu’aux oreilles.

 

Auberge Le Mascaras

31 route de Toulouse 65 190 Mascaras

05.62.35.40.79

Pensez à réserver, au Mascaras, on est victime de son succès.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Yvette dans les bacs

#20 (été 20) Le cahier de vacances d’Yvette

#19 (juin. 20) Étrangers de Bigorre

#18 (mars 20) Nuit fauve avec La Féline