Select Page

High Society, prenez soin de vous

High Society, prenez soin de vous

Subitement, chez Yvette, tout le monde s’est découvert des douleurs chroniques : qui de l’arthrose (à 30 ans, oui), qui de l’endométriose (c’est une femme je vous rassure), qui des migraines (alors qu’on ne savait pas qu’il avait une tête). Tous les prétextes étaient bons pour pousser la porte de la boutique High Society dans la Foch à Tarbes et tester ses produits bien-être et relaxation à base de CBD…

Après tout pourquoi pas ? Il serait temps de dédiaboliser le CBD (cannabidiol). Cela fait trois ans que des entrepreneurs ont commencé à ouvrir des boutiques en France, où le CBD est légal puisqu’il ne s’agit pas d’un psychotrope. Avec moins de 0,2 % de THC, les produits à base de CBD n’altèrent pas l’état de conscience et ne créent pas de dépendance. Au contraire, le CBD est reconnu pour ses vertus apaisantes et ses bienfaits dans les cas d’anxiété et les douleurs chroniques que rien ne soulage pour de bon : migraines, douleurs articulaires, endométriose… (Ça bosse chez Yvette, ils étaient bien renseignés, les salauds.) Et des recherches sont menées actuellement pour étudier ses effets sur l’épilepsie, les troubles autistiques et le cancer.

Yes, we cannabis

Pour la faire courte, quand tu consommes des anti-douleurs médicamenteux opioïdes prescrits par ton généraliste, t’as pas l’impression de t’injecter un shoot d’héroïne dans une ruelle dégueulasse, si ? Alors aucune raison de croire que tester le CBD va faire de toi un rasta avec des dreadlocks qui écoute « I shot the Sheriff » à fond. Chez High Society c’est pas l’ambiance. La clientèle est très large : « des seniors qui veulent atténuer des douleurs chroniques, des trentenaires et quadras en recherche de solutions contre l’insomnie et l’anxiété [dis tout de suite des parents], des sportifs en quête de détente musculaire », détaille Linda. On peut même ajouter des propriétaires de bêtes à poil traumatisées ou en fin de vie. Issue de l’hôtellerie lourdaise, Linda a installé la franchise High Society à Tarbes pour « participer à la dynamisation du centre-ville et aider les gens à rechercher un mieux-être ».

Dans sa cinquantaine de magasins sur le territoire national, l’enseigne High Society propose des produits en provenance de la culture suisse, conditionnés dans le Sud de la France. Rue Foch, Linda a une dizaine de variétés de fleurs (avec des nouveautés tous les 15 jours), des huiles sublinguales (« le mode d’absorption le plus efficace »), des infusions et une gamme cosmétique (huiles de massage et crème émotion). Tout ça ressemble plus à une bonne idée cadeau de fête des mères qu’à une soirée arrachée entre lycéens, on est d’accord ?

Tu te souviens, l’an dernier, mardi 17 mars précisément, tout le monde s’est mis à dire « Prenez soin de vous ». Oui, mais qui l’a vraiment fait depuis ? Au moins celles et ceux qui ont découvert High Society.

 

High Society Tarbes

75 rue Maréchal Foch

06.98.76.65.60

www.highsociety.fr

FB : @High.Society.Tarbes

Insta : @c.b.d.tarbes

HORAIRES :

  •  mar. au ven. : 11h-13h30 / 15h-18h45
  • sam. : 11h-18h45

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Yvette dans les bacs

#28 (avril. 21) Viser la lune

#27 (Mars. 21) Goldeneyes

#26 (Février 21) Rencard sur le boulevard