Restaurant L’Épicerie TROIS DÉCENNIES DE BISTRONOMIE

Restaurant L’Épicerie TROIS DÉCENNIES DE BISTRONOMIE

Le restaurant l’Épicerie est un incontournable dans le paysage tarbais. Depuis 30 ans, Guy Brebion-Lapierre y distille sa passion pour la bistronomie, dans un cadre inspiré de ses premières amours pour les bistrots parigots. Avec les beaux jours qui reviennent, on a tous envie de découvrir ou redécouvrir l’Épicerie et sa terrasse guinguette.

30 ans… Oui par rapport à toi, c’est jeune. Mais à l’échelle de la vie d’un resto, c’est beau ! Surtout si l’on considère que le patron et le chef sont toujours les mêmes. Quand une recette est bonne, on la garde. « Après l’école hôtelière de Tarbes, je suis monté sur Paris, se souvient Guy. Mon mentor, c’est Pierre Darrieumerlou, un basque bondissant qui connaissait tout Paris. J’ai eu la chance de travailler dans de jolis endroits comme la Maison Lucas Carton où l’on avait le privilège de servir Dali ». Guy a également bourlingué loin de la capitale, à Biarritz, en Angleterre à Amsterdam et en Andorre. Puis va venir le temps de rentrer au bercail. « J’étais en Andorre et le restaurant où je travaillais a brûlé. Je suis revenu à Tarbes en 1993 et j’ai eu un coup de cœur pour ce restaurant ». Guy le rachète en 1993 et le développe de manière spectaculaire. « Au départ, il n’y avait que la partie de droite et la salle du fond. La cuisine était à la place du bar actuel. J’ai agrandit en rachetant la partie gauche et tout l’arrière, là où se trouve la cuisine aujourd’hui ». C’est comme ça, ils grandissent les enfants.

Le repaire des sportifs stars

Parler de l’Épicerie, c’est parler du temps qui passe. En trois décennies, Guy a pu observer l’évolution du métier. « Les temps ont changé, les gens aussi. Mais le restaurant a su évoluer, sur la présentation des assiettes, sur les plats… c’est de toute manière une remise en question perpétuelle. Mais j’ai toujours gardé cette identité forte de bistrot. À l’époque, c’était nouveau ici. Avec le temps, on a su créer une ambiance, avec des concerts et c’est aussi devenu un repaire de sportifs ». Guy est un passionné de sport et de rugby bien entendu. En 30 ans, ce golfeur émérite (défi relevé Guy) a eu le privilège de voir passer de grands noms du sport : « Je pense que la visite la plus marquante a été Éric Cantona. Il est venu manger le soir et le lendemain midi. Il a signé des autographes et fait des selfies à tour de bras. On a eu la crème du rugby : Maso, Laporte, Chabal, Blanco… c’était un honneur pour moi ». La liste est encore bien longue : Estanguet, Hinault, Perez, Simon, Barthez… et sans transition : Jean-Yves Le Drian. Quelle belle histoire ce restaurant, quelle chance d’avoir ce genre d’institution dans notre ville : « C’est une fierté pour moi c’est vrai. Avoir su conserver la plupart de l’équipe c’est également quelque chose qui compte ». Ah oui et une dernière info qui a son importance : l’Épicerie, c’est BON ! 1993 – 2023, un trentenaire à venir fêter tout l’été, sur la superbe terrasse de l’Épicerie. En tous cas, nous, on y sera.

Spécialités bistrot, fruits de mer,
terrasse
1 rue Victoire à Tarbes
05 62 34 20 98
bistrotlepicerie.com

Ouvert midi et soir, fermé le
samedi midi et le dimanche

2560 1707 Yvette, Agence de communication et le Mag Tarbes

Audrey SANZ

Responsable agence de communication

Paul DALLA-ROSA

Directeur de la communication et de la commercialisation

Vincent DALLA-ROSA

Responsable commercial magazine